L'échinococcose - Fédération Nationale des Gardes Particuliers

Fédération Nationale des Gardes Particuliers
F.N.G.P
Au coeur de vos territoires
Aller au contenu
L'échinococcose alvéolaire

        L'échinococcose alvéolaire

       Les échinocoques sont des vers plats dont l'adulte est un parasite des renards ou des chiens, et, plus rarement, des chats.

       Les échinocoques ne sont pas bien dangereux pour nos animaux de compagnie, mais leur forme larvaire peut être à l'origine d'une maladie grave chez l'Homme, l'échinococcose.

       L'adulte est parasite du renard. Ses œufs microscopiques sont disséminés dans les crottes des renards, et peuvent être déposés sur les plantes, les baies sauvages, le sol, et même sur les légumes du jardin.

       Les oeufs du parasite sont ingérés par des petits rongeurs, comme les campagnols par exemple. Les parasites forment alors des kystes dans le foie. Les renards se contaminent à leur tour en mangeant les rongeurs infectés. Les chiens et les chats qui chassent peuvent se contaminer de la même façon.

       Ce sont les oeufs qui sont dangereux pour les humains : le parasite se comporte chez l'Homme comme chez les rongeurs, en envahissant le foie. L'ingestion d'œufs peut se produire en mangeant des légumes ou des baies souillés, ou en portant à la bouche des mains non lavées.

       Le ver adulte est un parasite de l'intestin du renard. Ses œufs sont évacués dans les crottes et peuvent être avalés par des herbivores lorsqu'ils se retrouvent sur l'herbe.
       Les moutons, mais aussi les vaches, les porcs et les chèvres peuvent également être atteints.
       Une fois avalés par un herbivore, les œufs se transforment en larves qui forment des kystes volumineux dans les organes internes (poumons et foie principalement).
       Les chiens se contaminent en mangeant les viscères crus des  animaux.
       Le parasite se comporte chez l'Homme comme chez les animaux : il peut créer des kystes dans les organes internes. La contamination des humains se produit par ingestion d'œufs déposés par les chiens sur des végétaux, ou en portant à la bouche des mains salies (manipulation d'excréments de chien, jardinage, caresses à un chien ayant des œufs sur le poil).
          Les dangers de la contamination par les échinocoques :

       Les risques pour l'Homme :

       Chez les humains, c'est la forme larvaire qui est rencontrée. Les larves d'échinocoques gagnent les organes internes et y forment des kystes, comprimant et détruisant les tissus, avec de graves conséquences.
       Les larves se développent dans le foie. Elles sont responsables de la maladie appelée échinococcose alvéolaire.
       Les signes apparaissent en général plusieurs années après l'ingestion des œufs du parasite.
       La maladie se traduit par de la fièvre, une douleur abdominale, des troubles de la digestion, parfois une jaunisse. Le foie est progressivement détruit et cela entraîne le décès du malade.
       Le traitement est difficile : il faut essayer de retirer chirurgicalement les parasites, ce qui n'est pas toujours possible. Les médicaments antiparasitaires empêchent le développement du parasite mais ne les tuent pas, il est donc nécessaire de les prendre à vie.


         Précautions à prendre contre l'échinococcose:
         Il est nécessaire de prendre certaines précautions afin d'éviter les contaminations humaines :
         - Ne pas manger de baies sauvages et de légumes sans les avoir préalablement lavés, et de préférence les manger cuits. A savoir : la congélation à – 20°C ne suffit pas à détruire les œufs d'échinocoques.
         - Se laver les mains soigneusement après avoir jardiné ou caressé son chien.
         - Ne pas manipuler de cadavres de renards.
  
        - Ne pas nourrir les chiens avec des abats crus.
       - Vermifuger les chiens exposés au parasite toutes les 4 à 6 semaines avec un produit efficace contre les échinocoques, afin qu'ils ne soient pas source de contamination humaine. Doivent être systématiquement considérés comme exposés à ces parasites : les chiens habitant dans le nord de la France, ou se déplaçant en Europe de l'Est, s'ils ont un accès à l'extérieur et qu'ils chassent régulièrement des petits rongeurs ; au sud, les chiens ayant accès à des carcasses d'herbivores ou nourrit avec des abats crus.
La F.N.G.P est un organisme  de formation professionnelle  enregistré DA N° 11 92 20165 92 à la Préfecture d' Ile de France
Retourner au contenu